ARTEFACT À DÉCOUVRIR : une trépigneuse*

Inventée par Émeric Lesix en 1859, la trépigneuse est un manège utilisé en agriculture pour mettre en mouvement différentes machines agricoles. Souvent appelée horse power, la trépigneuse consiste en un plan incliné à tablier, un genre de tapis roulant, qui se déroule sous les pattes du cheval en transmettant la force requise au fonctionnement de la machine. Ce tapis roulant est supporté par des chaînes en boucle, guidées par des rouleaux et des rails fixes, qui entraînent une roue dentée. Cette dernière est reliée à une poulie de diamètre variable, adaptée à la vitesse et à la puissance nécessaires. Le cheval de trait utilise son poids pour mettre en mouvement le tapis en marchant sur place.

Cette activité étant très fatigante pour l’animal, les périodes de travail ne devaient durer plus de 30 minutes; après quoi on serrait le frein à patin sur la poulie de sortie, à l’aide d’un levier, pour permettre une pause. La trépigneuse a été remplacée par des moteurs à vapeur à partir des années 1910.

Ce modèle de trépigneuse, construit en 1899, a été fabriqué par les Industries Desjardins, de Saint-Alexandre-de-Kamouraska, fondées en 1865 et encore en activité aujourd’hui. Il est exposé depuis quelques années au Musée québécois de l’agriculture et de l’alimentation à La Pocatière.

Chaque mois, découvrez un objet de la collection du musée.

* Cet article a été publié dans l’édition de juin 2016 du magazine L’UtiliTerre, une publication mensuelle issue du journal La Terre de chez nous. La version électronique de l’article est disponible ici.