ARTEFACT À DÉCOUVRIR : une trépigneuse*

3 - Trépigneuse

Inventée par Émeric Lesix en 1859, la trépigneuse est un manège utilisé en agriculture pour mettre en mouvement différentes machines agricoles. Souvent appelée horse power, la trépigneuse consiste en un plan incliné à tablier, un genre de tapis roulant, qui se déroule sous les pattes du cheval en transmettant la force requise au fonctionnement de la machine. Continuer la lecture →

ARTEFACT À DÉCOUVRIR : un tuyau de drainage*

Un morceau de tuyau de drainage, rapporté d’Europe par l’abbé François Pilote en 1858.

L’usage de tuyaux de drainage s’est établi en France vers 1620. Les premiers tuyaux de drainage étaient d’une composition argilo-siliceuse, une forme de grès requérant un vernis fort solide lors de la cuisson, qui rendait ensuite le matériau presque inaltérable. Le drainage n’a pas seulement pour but d’enlever l’humidité que le sol contient; il a aussi pour effet de faire pénétrer dans le sol une grande quantité d’air et de la renouveler constamment. Le passage alternatif et continu d’air et d’eau à travers le sol arable aide à sa fertilité. Continuer la lecture →

Avis aux passionné(e)s de sciences!

IMG_5205

Notre exposition Enseignement agricole et scientifique vous en apprendra davantage sur les méthodes d’apprentissage et d’enseignement des sciences telles qu’elles étaient transmises aux 19e et 20e siècles. Vous y trouverez des instruments tout droit sortis d’une autre époque, des globes étranges, des éprouvettes de toutes les formes et bien d’autres objets encore.

Chose certaine, vous serez témoins de tout le progrès qui a été fait depuis l’ouverture de la toute première école d’agriculture permanente au Canada, en 1859, à La Pocatière.

Bienvenue au MQAA!

ARTEFACT À DÉCOUVRIR : le tarare*

Cet instrument, aussi appelé trieur à grains, était utilisé durant les récoltes lors du vannage. Le nom « tarare » vient du bruit qu’il émettait lors de son fonctionnement.

Ce type d’instrument est apparu au début du XVIIe siècle aux Pays-Bas. Il est constitué d’un ventilateur et de grilles actionnés par une manivelle. Son rôle est de séparer le bon grain des poussières, mauvaises graines, bouts de paille, etc. Pour l’utilisation de la semence, il fallait Continuer la lecture →

ARTEFACT À DÉCOUVRIR : le pressuromètre*

Pressuromètre

Cet outil spécialisé a pour fonction de déterminer le degré de maturité de la pomme ou, plus précisément, la fermeté de la chair.

L’inspecteur en alimentation choisit dans un lot deux pommes, enlève la pelure à deux endroits sur chaque fruit et appuie ensuite le pressuromètre sur ces endroits. L’instrument mesure, en somme, la résistance de la chair du fruit.

La lecture des résultats indique le stade de maturation des pommes, qui varie selon sept différents échelons. Le résultat permet de voir si, notamment, les pommes peuvent être envoyées outre-mer, expédiées à une certaine distance, entreposées pendant Continuer la lecture →

Une salle remplie!

Voici quelques photographies prises la semaine dernière lors de notre conférence de presse où nous dévoilions le nouveau nom et la nouvelle image du Musée québécois de l’agriculture et de l’alimentation.

La salle était pleine, la table bien garnie, les médias locaux présents et les demandes d’entrevue se sont succédé à une vitesse folle. Bref, ce fut un succès! Un merci tout particulier aux différents représentants et représentantes qui étaient parmi nous.

MESSAGE IMPORTANT!

MQAALe Musée change de nom et d’image!

À l’hiver 2011, le conseil d’administration du musée François-Pilote amorçait l’important processus de réorienter l’organisme fondé en 1974 par l’abbé Paul-André Leclerc. Ce musée d’ethnologie avait pour mission de représenter la paroisse rurale québécoise traditionnelle. Institution muséale figée dans le temps, elle avait une approche passéiste sur le plan muséologique et ses expositions tenaient du concept de réserves ouvertes. Le Musée devait se transformer s’il souhaitait survivre. Continuer la lecture →

Les Fêtes sont terminées, c’est le temps de planifier les prochaines vacances!

Pour la semaine de relâche scolaire 2016, qui se déroulera au Kamouraska du 5 au 13 mars, l’équipe du Musée vous a concocté des activités pour toute la famille!

Le 6 mars, petits et grands seront conviés à une balade du dimanche dans les sentiers de la montagne du Collège en compagnie de la conteuse Arleen Thibault. Chocolat chaud à la guimauve et vin chaud seront offerts à toutes et à tous après la randonnée contée!

Le 11 mars, les curieux et les curieuses, passionné(e)s de sciences et de découverte, seront servis! Le Musée reçoit l’École des protéines pour une conférence musclée, mêlant vidéos, démonstration et participation!

Pour cette semaine spéciale d’activités, le Musée fait le pari que les verbes apprendre et s’amuser sont synonymes!
Bienvenue à toutes et à tous!

Pour tous les détails concernant ces deux activités, cliquez sur la section « À VENIR! ».

Horaire pour la période des Fêtes

À tous nos fidèles visiteurs, à toutes nos fidèles visiteuses,

Veuillez prendre note que, durant la période des Fêtes, le Musée demeure ouvert du jeudi au dimanche, de 10h à 17h, à l’exception du 25 décembre et du 1er janvier.

Toute l’équipe du Musée prend relâche pour vous revenir en plein forme dès 2016 avec une programmation d’activités pour les petits et grands! Bonnes vacances!

Activités d’Halloween!

« La citrouille magique! »citrouille
Trajet conté en paroles et en musique

Date le samedi 31 octobre
Lieu au premier étage du Musée François-Pilote (entrée sous l’entrée principale)
Heure de départ 13:00 / 14:00 / 15:00 (trois représentations d’un même conte)
Durée 30 minutes
Coût 3$/personne ; 2$/enfant (12 ans et –)
Capacité 20 personnes max./trajet (réservation fortement suggérée)

Ho! Mais que se passe-t-il au musée François-Pilote? Des choses étranges ont été vues, ont été entendues dans les couloirs de l’endroit. On raconte qu’une drôle de créature, venue tout droit d’un autre monde, aurait caché au Musée une citrouille magique! Elle contiendrait des objets précieux, très précieux. Enfants, parents; celles et ceux qui trouveront cette citrouille prendront possession de ce qu’elle contient! Venez nous voir le samedi 31 octobre prochain afin d’élucider ce mystère. Un raconteur d’histoires vous attendra afin de vous guider dans les salles étonnantes du premier étage du Musée et de vous aider à retrouver cette citrouille magique! Continuer la lecture →

Plus que deux jours avant la venue de Derouen!

Il ne reste plus que deux jours avant la fameuse soirée de contes de Jean-Marc Derouen, conteur breton de renom, qui vient performer au Musée dans le cadre de la 19édition du Rendez-vous des Grandes Gueules!

Jean-Marc Derouen est né en Bretagne, ce coin mystérieux et sauvage de la France. Il a grandi près de la forêt de Brocéliande, forêt mythique connue pour avoir été le théâtre des exploits du roi Arthur et des chevaliers de la Table ronde partis à la quête du Graal.  Continuer la lecture →

De la visite de Bretagne pour une soirée de contes!

Le mercredi 7 octobre prochain, à 20h, le Musée reçoit de la grande visite, tout droit venue de l’autre côté de l’Atlantique, dans le cadre du Rendez-vous des Grandes Gueules!

Le Rendez-vous des Grandes Gueules de Trois-Pistoles est un événement produit annuellement depuis 1997 par les Compagnons de Trois-Pistoles. Il s’agit d’un festival de contes et de récits, une fête des arts de la parole où sont réunis des conteurs de toute la francophonie. Un des volets du festival se nomme « Le Rendez-vous s’épivarde » : des conteurs sont envoyés aux quatre coins de la région afin de décloisonner l’évènement. Cette année, le Musée François-Pilote reçoit le conteur breton Jean-Marc Derouen qui viendra performer son spectacle de contes intitulé « Contes insolites de Bretagne ».

Si vous aimez voyager dans l’imaginaire breton, si vous aimez le fantastique, l’insolite, l’humour et la poésie, alors cette soirée est pour vous! Profondément ancrés dans l’univers de la Bretagne, Armor ou Argoat, les contes de Jean-Marc Derouen se jouent des traditions, décortiquent notre quotidien, dérapent sans cesse dans des images hautes en couleurs et se fondent dans un humour décalé. De la forêt de Brocéliande à la Baie des Trépassés, vous voyagerez, rirez et tremblerez sans jamais voir le temps passer!

L’entrée est au coût de 12$/personne.

Processus de sélection & collections muséales

Ce qu’il faut savoir

[photo tirée du compte Flickr de Tourisme Rivière-du-Loup]

[photo tirée du compte Flickr de Tourisme Rivière-du-Loup]

Plusieurs personnes ont questionné l’équipe du Musée François-Pilote récemment à savoir pourquoi il n’avait pas fait l’acquisition en tout ou en partie de la collection du Musée Normantique de Saint-Alexandre qui a fermé ses portes cet été. Cette étonnante collection a été mise aux enchères [voir cet article] et le Musée François-Pilote n’a malheureusement pas pu mettre la main sur des items patrimoniaux d’une grande valeur. Pourquoi?

Peut-être vous êtes-vous déjà demandé comment les artefacts atterrissent dans les musées? Ou peut-être pensez-vous qu’un des objets de votre grenier dispose d’une grande valeur patrimoniale et qu’il serait intéressant, pour la postérité, qu’il soit exposé dans un musée?

Voici quelques petits trucs à savoir concernant le processus de sélection des artefacts dans les collections muséales. Continuer la lecture →

Un nouvel artefact au Musée!

Auge en bois - un don de M. Pelletier

Auge en bois – un don de M. Pelletier

Un nouvel artefact vient d’arriver dans les collections déjà bien remplies du Musée. Pour celles et ceux qui seraient moins familiers avec le matériel agricole ancien, voici ce dont il s’agit : une magnifique auge entièrement sculpté par le travail d’un agriculteur de l’époque. Une auge est un récipient creux, plus long que large, servant à distribuer des aliments à des animaux de ferme. Celle-ci peut être faite de divers matériaux. Cela dit, la plupart des auges de ce genre, faites en bois, ont pourri dans les champs et il n’en reste que très peu, de nos jours.

Toute l’équipe du Musée tient à remercier chaleureusement Monsieur Pelletier pour ce précieux don! Nous prendrons bien soin de cet artefact!

Vous avez en votre possession des items reliés à l’agriculture ou à l’alimentation et vous ne savez qu’en faire? Aidez-nous à les conserver et à nourrir le patrimoine régional! Pour plus de détails, contactez-nous.

« De bouche à oreille – des histoires à dévorer » : inauguration réussie!

Le vendredi 12 juin dernier a eu lieu l’inauguration officielle de la nouvelle exposition du Musée François-Pilote, « De bouche à oreille – des histoires à dévorer ». Au total, près de 120 personnes ont franchi la porte du Musée et sont venus célébrer avec nous le résultat de cet immense projet de parcours-exposition. Merci à toutes les personnes qui ont assisté à cette inauguration officielle: Québécois, Français, jeunes et très jeunes enfants, hommes, femmes et même… un ogre!

Pour cette soirée spéciale, la conteuse Yolaine et son musicien Todd se sont joints à Perle Morency, du café-bistro Côté Est à Kamouraska pour offrir aux visiteurs un mariage entre des contes et des bouchées. Le spectacle se tenait dans la toute dernière salle du parcours-exposition et en a ravi plus d’un!

Merci encore une fois à l’équipe du Musée pour son aide indispensable; merci à l’équipe de réalisation de l’exposition pour ce résultat incroyable et merci à nos visiteurs venus de très loin pour participer avec vous, à l’inauguration de ce projet immense!

Inauguration officielle ce vendredi!

Inauguration officielle de l’exposition
« De bouche à oreille – des histoires à dévorer »
ce vendredi 12 juin 2015 à 17h
au musée François-Pilote
100, 4e avenue à La Pocatière

De bouche à oreille - des histoires à dévorer!

De bouche à oreille – des histoires à dévorer!

Ce parcours-exposition plongera les spectateurs dans l’univers fantastique des contes! En collaboration avec le Café Bistro Côté Est, la conteuse Yolaine offrira une animation mariant bouchées & contes lors de cette soirée inaugurale. Vous pourrez également rencontrer les artisans de cette exposition. Seront présents le président du Musée François-Pilote, Rosaire Ouellet, ainsi que Philippe Ifri, directeur général de l’EPCC Chemins du patrimoine en Finistère, d’où nous provient cette magnifique exposition que le Musée a adapté!

Une soirée remplie de surprises à ne pas manquer!

[Cliquez ici pour obtenir plus de détails sur l’exposition.]

Le musée François-Pilote en quelques mots

Le musée François-Pilote a été fondé en 1974 grâce à la précieuse collaboration des gens du milieu qui ont cru en ce projet. Son nom rend hommage à l’abbé François Pilote qui, en 1859, établit à La Pocatière la première école d’agriculture permanente au Canada. Le Musée a d’ailleurs enclenché un processus de réorientation de sa mission, de telle sorte qu’il saluera fièrement l’énorme travail exécuté par l’abbé.

La nouvelle mission du musée François-Pilote vise à consigner, à valoriser, à diffuser les savoirs et pratiques liées à l’agriculture et à l’alimentation, dans le but d’informer, de questionner, de débattre dans une perspective citoyenne et contemporaine. Ainsi, l’institution se spécialisera dans sa vocation ethnographique en focalisant ses ressources et ses expositions autour des domaines de l’agriculture et de l’alimentation.

D’ici à la mise en œuvre de ce repositionnement massif, les visiteurs auront la chance de voir, pour une dernière fois peut-être, les impressionnantes collections d’objets d’ethnographie et d’animaux naturalisés réparties dans les salles thématiques du Musée. Coutumes et métiers anciens, techniques d’agriculture, reconstitutions minutieuses de lieux de vie, jouets, instruments et vêtements d’autrefois – le parcours proposé par le musée captivera adultes et enfants. Il permettra à chacun de saisir l’ingéniosité et la complexité de la vie de nos ancêtres.

© Archives de la Côte-du-Sud

© Archives de la Côte-du-Sud